Le jeu Dota 2

Le sport électronique est un défi lancé entre des joueurs dispersés dans le monde grâce à l’internet. Il peut être considéré ainsi comme un sport physique parce qu’il offre des moments palpitants, intenses et décisifs. League de Legends a permis de booster les compétitions d’esports, bien que les LAN comme la BlizzCon, la plateforme Twich y sont aussi pour quelque chose. En effet, depuis 2011, lors du lancement de la League of Legends, on assiste à une hausse d’audience d’esport allant de 210 000 spectateurs jusqu’à 43 millions de spectateurs lors de saison 6 en 2016. D’autres compétitions sur les jeux comme Heroes of Storm et Dota 2 viennent aussi étoffer le domaine d’esports.

Bref aperçu de l’histoire de Dota 2

Les compétitions sur Dota avec le mod de Warcraft ont vu le jour en Asie en 2005 mais c’est à partir de 2008 qu’il y a des jeux de Dota sur ESWC. Sa popularité est alors affirmée en Thaïlande et en Malaisie et en Europe de nord. Il est d’ailleurs présent dans les compétitions d’e-sport en Asie de sud-est. La réussite de Dota a inspiré les développeurs, comme les créateurs de Heroes of Newerth mais le premier grand MOBA qui a déferlé une grande vague d’enthousiasme et qui a drainé une importante partie de l’esport est la League of Legends. Riot Games, l’exploitant de ce titre a investi des millions de récompenses dans des championnats successifs.

Dota 2 n’est pas aussi accessible pour un public novice comme l’est LoL. Son gameplay présente des difficultés et des stratégies plus poussées que ce dernier. Ce qui le fait idéal pour la compétition ou les tournois. Cependant il a du mal à s’imposer sur la scène du sport électronique (a découvrir en cliquant sur ce lien). Pour y remédier, le développeur et l’exploitant de Dota 2, Valve a choisit un système permettant l’organisation de tournois par des structures indépendantes sans l’intervention de la société. Parmi les compétitions les plus connues, il y a le championnat du monde annuel Dota 2 et The International. Ainsi, dans la partie ouest du continent européen, les joueurs font régulièrement des tournois plus ou moins professionnels chaque mois.

dota-2-esports-nintendodpad.comLes rencontres en Occident donnent l’occasion à des joueurs ou des équipes moins brillantes de se décomposer, de se former pour se perfectionner dans le jeu. En revanche, en Asie et en Chine, les structures de Dota 2 sont plus agencées que celles en Occident. Les équipes sont plus professionnelles et les tournois ne sont pas nombreux. Valve ne finance pas ces différents tournois occidentaux ou asiatiques. Le visionnage de matches sur DotaTV est payant.

The International

Depuis 2011, Valve n’a organisé que « The International », le championnat du monde chaque année. Les spectateurs peuvent regarder gratuitement ces compétitions. L’exploitant a octroyé alors une récompense allant de 1 million de dollars pour le vainqueur et un quart de million pour les seconds. L’année 2013, il a distribué plus de 2,6 millions aux joueurs. Depuis, l’organisation de ce tournoi se fait sous l’initiative de Valve et du public. Ce qui lui permet d’allouer des récompenses parmi les plus gros prix dans l’histoire du sport électronique.

Ce contenu a été publié dans Jeux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.