Valkyria : Azure Revolution : avis sur le jeu

Valkyria Azure Revolution annonce le retour de l’un des plus beaux jeux vidéo de son époque alors que de nombreux fans se sont résignés à ne plus rien espérer de la licence après la série Valkyria Chronicles, sorti il y a 2 ou 3 ans déjà. Le titre renaît pourtant de ses cendres grâce au succès inattendu de la version Steam du hit original. Ce qui laisse un espoir à tous les fans avec ce nouvel épisode PS4 qui promet de grands moments d’émotion. Mais après un premier test de Valkyria Revolution dans sa version européenne, on se rend très vite compte que le jeu reste presque inaccessible aux joueurs français. Mais ce n’est pas tout.

Valkyria Azure Revolution : l’histoire

Dans Valkyria Azure Revolution, il est question de suivre un groupe de cinq orphelins dont le village a été détruit par le méchant Claudius Powlovich Kiev, le puissant maître de l’alliance BRuFH englobant plusieurs nations autour de l’Empire Rus. La vengeance est donc au rendez-vous et les orphelins vont tout faire pour être à la hauteur de leur adversaire. Ils mettront ainsi 10 longues années à se perfectionner dans de nombreux domaines dont l’espionnage, la politique, la manipulation des médias, les forces militaires et la contrebande d’armes. Et quand l’alliance BRuFH déclare la guerre au petit royaume de Jutland, nos cinq orphelins pensent avoir trouvé l’occasion idéale pour mettre à exécution leur plan de vengeance.

Originalité zéro

Pour avoir attendu trois longues années avant d’avoir une suite à une guerre sanglante dans Valkyria Chronicles, bon nombre de fans s’attendaient certainement à un scénario beaucoup plus original dans Valkyria Azure Revolution. Bien évidemment, le fait de vouloir faire tomber tout un empire de l’intérieur reste intéressant en soi. Mais là où le bas blesse c’est que l’on sait déjà à l’avance que cela ne risque pas d’arriver dans Vlakyria Azure Revolution. Il n’y a qu’à regarder de plus près les personnages du jeu pour s’en rendre compte très rapidement. Ils sont un peu trop bavards pour être de vrais guerriers. On a tendance à s’éterniser sur certaines de leur discussion en cours de jeu que finalement on se perd rapidement dans les actions. En 2017, il n’est plus tolérable de voir un tel manque de sérieux de la part des développeurs, notamment pour un jeu PS4.

valkyria-azure-revolution

Ce n’est pas beau tout ça

Dans Valkyria Chronicles, le design graphique très proche du dessin animé à la main donnait tout son charme au jeu. Un aspect qu’on ne retrouve plus malheureusement dans Valkyria Azure Revolution. Ici, les petits pantins vengeurs ont beau être en 3D, ils ne sont même pas très jolis à voir. Ici, l’arsenal militaire, l’univers martial et les uniformes font place à des mini-jupes, des pantacourts et même d’une robe gothique de lolita. De quoi couper l’appétit aux plus grands fans et décevoir les nouveaux joueurs. Sans parler des mécaniques de combats qui délaissent aussi grenades et fusils au profit de dagues et autres sorts de magie.

Ce contenu a été publié dans Jeux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.